A la découverte de Montréal

En me baladant à Montréal et dans ses différents quartiers, j’ai vite dépassé les quelques a priori que j’avais sur « cette grande ville » que je qualifiais de « grise et triste » au départ. Comme toute ville, il ne faut pas se fier aux apparences, Montréal est une ville chaleureuse si on veut bien gratter sous la surface. Allez, partons à la découverte de cette ville aux influences multiples, passionnante et pleine de contrastes.

Le Vieux-Port et le Vieux-Montréal

Toute visite de Montréal commence par le quartier du Vieux Montréal. Je débute par la Place d’Armes, lieu prestigieux, encerclé de remarquables bâtiments historiques, et la Basilique Notre-Dame de Montréal (qui est malheuresement en travaux et ouverte seulement les weekends… autant dire que la file d’attente peut être longue!). Derrière la fontaine, à l’opposé, se trouve la plus ancienne institution bancaire du pays, la Banque de Montréal, batiment admirable inspiré du Parthénon Romain. Le hall somptueux possède quarante colonnes de marbre qui supportent un dôme haut de plus de 27 mètres. C’est plutôt pas mal d’y entrer, juste pour apprécier le style!

Le quartier n’est pas seulement propice aux découvertes historiques, gastronomiques ou à celles que l’on y fait dans ses merveilleuses galleries et petites boutiques… Il est aussi bordé par les quais du Vieux-Port qui sont le lieu de prédilection de patineurs, cyclistes et promeneurs. L’itinéaire piéton de quelques kilomètres longe le fleuve St Laurent (je ne pensais pas que le courant était aussi fort!) et conduit jusqu’au quai de l’horloge et le Pont Jacques-Cartier.

Vieux Montréal vu des quais

En remontant vers le Vieux-Montréal, le Marché Bonsecours est un ancien marché public des années 1850, repertorié Lieu Historique au Canada, et qui abrite aujourd’hui de petites boutiques d’artisanat, de vêtements haut de gamme et salles d’expositions. A deux pas, la place piétonne Jacques-Cartier est un lieu pittoresque animé et fleuri à la belle saison, qui mène jusqu’à l’Hotel de ville de Montréal, connu pour être le lieu d’où le Général de Gaule a prononcé la célèbre phrase « Vive le Québec libre! » en 1967. Il se visite gratuitement.

C’est un plaisir de se balader ici et là, de flâner parmi ce dédale du rues pavées sinueuses en s’imprégnant du charme européen, berceau de la première colonie.

Le Centre Ville

Le centre-ville, c’est le cœur attrayant et dynamique de cette métropole qui abrite le quartier des affaires, où se concentre la vie trépidante des diverses communautés qui y vivent. Construit entre le fleuve et la montagne, il est le lieu où tout se passe et où tous convergent, à l’aube, à midi ou à minuit. On s’y rend pour apprendre, s’informer, travailler, assister à des conférences, magasiner, danser, voir un film, souper, prendre un verre ou simplement se balader.

Superbes gratte-ciel, bâtiments historiques et chic petits commerces s’y côtoient pêle-mêle, donnant à cet ensemble un contraste des plus harmonieux.

Un va-et-vient incessant anime la rue commerçante Sainte-Catherine, où se situe également le musée Grévin de Montréal.

Le quartier des spectacles

La place des Arts est un vaste complexe culturel et artistique où se déploient de nombreuses salles de spectacles, l’Opéra ou encore le Musée d’Art Contemporain de Montréal. Ici, les festivals s’enchaînent à un rythme soutenu. Après avoir assisté à la projection d’un film lors du « Festival du film québécois », j’ai assisté à la Nuit Blanche lors du « Festival Montréal en Lumière ». Ce soir là, de nombreuses animations étaient prévues un peu partout, de la musique, une tyrolienne géante en pleine ville, des expositions et spectacles. On a tous fait un pied de nez à l’hiver au cours de cette folle soirée illuminée et glaciale!

Le Mont-Royal

L’imposant Mont-Royal était, pour ainsi dire, tout ce dont j’avais entendu parler au sujet de cette fabuleuse ville avant d’y mettre les pieds. J’étais bien déterminée à connaître le pourquoi d’une telle notoriété. Je savais que l’aménagement du parc est l’œuvre de Frederick Olmsted, à qui l’on doit aussi celui de Central Park, à New York. Je savais également qu’on a, de ses belvédères, une vue imprenable sur la ville. Et c’est bien justifié, la vue est superbe!

Oasis de verdure, il sert d’habitat à un grand nombre d’espèces d’animaux (qu’ils sont cute les nombreux écureuils!) et de plantes. Il est le lieu de prédilection des amateurs de jogging, de vélo, de patin, mais aussi de ski et de toboggan – c’est une montagne, après tout – sans oublier des observateurs d’oiseaux, des randonneurs et des adeptes de pique-niques.

Juste en contrebas, l’Oratoire St Joseph vaut le détour et offre une vue différente sur Montréal.

Le parc Olympique

Situé dans l’est de la ville, le parc Olympique est composé en son centre du Stade olympique, de la Tour de Montréal, qui est la tour inclinée la plus haute du monde, et du centre sportif, avec sa piscine olympique. Il a été construit pour acceuillir les JO d’été de 1976. Depuis, les aménagements se sont multipliés. Le « Big O » est le plus grand stade du Canada. Bon, quand j’y suis passée, on n’y voyait pas grand chose à travers la brume hivernale!

Sur le site, on peut aussi découvrir le Biodôme, une combinaison de zoo et d’aquarium, les Jardins Botaniques, l’Inséctarium et le Planétarium de Montréal. Une visite qui occupe largement une bonne journée!

Le parc Jean Drapeau

Lieu hybride où se côtoient harmonieusement espaces verts, histoire et architecture futuriste, le parc Jean-Drapeau est la « cour de récréation » favorite des Montréalais tout au long de l’année.

Situé entre les deux rives de Montréal, sur le fleuve St Laurent, à quelques minutes du centre-ville en métro, en autobus ou à vélo, le parc regroupe deux îles.

L’île Sainte-Hélène abrite la Biosphère, musée de l’environnement de Montréal, la Ronde, le parc à thème pour les amateurs de sensations fortes, une piste cyclable et des sentiers pédestres. La vue sur le fleuve et le Vieux-Port sur la rive opposée est aussi assez sympa.

La deuxième île, Notre-Dame, ravira les amateurs de formule 1 puisqu’elle acceuille le Grand Prix du Canada sur son circuit Gilles-Villeneuve. Les joueurs ne sont pas en reste puisqu’ici se trouve aussi le casino de Montréal.

La petite Italie

Ce quartier, où les premiers immigrants italiens ont posé leurs valises au XIXe siècle, a conservé son irrésistible charme d’antan. Moi, je m’y suis surtout rendue pour arpenter les allées du marché Jean Talon. Les producteurs de la région et différentes communautés culturelles y offrent une incroyable diversité de produits frais et savoureux. Hormis les fruits et légumes, on y trouve des stands de produits canadiens, beurre et sirop d’érable, boucheries, fromageries (oui je suis Française, on ne se refait pas !). Il faut prévoir au moins une bonne heure pour en faire le tour. Et, à la vue de tous ces cadeaux de la nature et de tous ces petits délices, il y a de bonnes chances pour que vous sortiez les bras chargés.

Chinatown

Au nord du Vieux-Montréal, le quartier chinois animé et coloré vaut le détour. Il comporte plusieurs épiceries, restaurants et magasins spécialisés, par exemple, dans les mangas. La plupart des commerces sont spécialisés dans l’alimentation et la gastronomie chinoises. Et en toute franchise, ça grouille de visiteurs.

Les quartiers sont nombreux, mais j’ai gardé le meilleur pour la fin….

Le Plateau Mont-Royal

Enfin, je ne suis peut être pas objective puisque c’est là que j’y ai posé mon sac en arrivant. Mais c’est un quartier qui a su me séduire !

Ce quartier populaire devenu yuppie-bohémien est de loin le plus hip à Montréal. Petits théâtres intimes multifonctionnels, friperies et épiceries fines ajoutent au bouillonnement culturel et à l’ambiance bohème qui caractérisent le Plateau, où convergent tous les modes de vie.
C’est assurément ici que l’on a la meilleure idée de ce qu’est réellement Montréal. On y trouve une population principalement francophone et totalement éclectique. Artistes, étudiants et jeunes professionnels se mêlent aux diverses communautés culturelles, créant une mosaïque humaine extraordinairement vivante et colorée. Les immenses fresques murales m’ont fait pensé à Melbourne la bohème, influencée aussi par une touche européenne.

Quatre grandes artères donnent tout son dynamisme au quartier, qui déploie son effervescence à l’est du mont Royal : le boulevard Saint-Laurent – « la Main » –, la rue Saint-Denis et sa multitude de boutiques, de cafés et de terrasses, la rue Prince-Arthur et ses restos « Apportez votre vin » ainsi que l’avenue du Mont-Royal et ses bars à la fois branchés et relax. Un bourdonnement incessant qui contraste avec la tranquillité des petites rues transversales jalonnées d’escaliers torsadés en fer forgé, ainsi qu’avec la luxuriante verdure du parc La Fontaine.

De nuit, le Plateau sait se faire particulièrement divertissant et chaleureux. Du chic lounge à la microbrasserie du coin, en passant par une panoplie de restos et d’estaminets à haute teneur en caféine et en discussions animées, le choix est riche. Des musiciens ou humoristes s’y produisent chaque soir. C’est pour moi le meilleur endroit pour y rencontrer les québécois et m’imprégner du style de vie d’ici.


Voilà, mon tour d’horizon est terminé, même si je suis bien loin d’avoir vu les dix-neuf arrondissements de Montréal !

Montréal, c’est une foule de petits quartiers où des jeunes familles mènent agréablement une vie proche de tout. C’est la tranquillité de quartiers résidentiels aérés où il fait bon se promener, et qu’on atteint facilement à vélo ou en transport en commun. Montréal, c’est aussi une montagne, des grands parcs avec des plans d’eau, des boisés, les rives du fleuve… autant de lieux privilégiés en plein cœur de la ville pour faire le plein de nature et de calme.

C’est aussi l’hospitalité québécoise!

Ca n’est pas tout à fait l’Europe, mais pas complètement l’Amérique! Et c’est très plaisant 😉 !

  • Je m’appelle Fanny et j'ai 30 ans. Curieuse de nature, j'aime les sensations que procurent les voyages, la photographie, les jeux vidéos, dessiner, l'honnêteté et la couleur rouge :).Je débute une nouvelle aventure au Canada. Tu pourras suivre sur ce blog mes aventures et découvertes nord-américaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*