The Valley of Fire, (la Vallée de Feu), retour dans le passé

Après deux jours à Las Vegas et les milliers de touristes qui fourmillent à chaque coin de rues, il était temps pour moi de quitter cette agitation constante pour retrouver le calme. Parcourir les contrées arides et reculées du Nevada. C’est donc au volant de ma Jeep de location flambante neuve que je m’en vais me perdre dans la Vallée de Feu, the Valley of Fire.

C’est parti pour environ 1 heure 15 de route à l’ouest de Las Vegas. Déjà après les premiers kilomètres parcourus sur l’autoroute….. plus rien. Il n’y a plus rien autour que moi. Que le désert et la seule flore qui y survit, les cactus et la bruyère. Le tout ne fait pas plus de 50 centimètres de hauteur. Et au loin, rien d’autre que l’horizon. Je ne pourrai expliquer ce sentiment libérateur qui m’empli à chaque fois. Cela me propulse immédiatement un an en arrière lorsque j’ai parcouru seule l’Australie.

La liberté, les grands espaces. Je n’ai plus besoin de rien et plus rien ne compte que rouler. Dérouler le paysage, somptueux et tellement sauvage…

La vallée de feu fait partie du désert de Mojave. Elle doit son nom à la roche flamboyante qui la compose, le grès qui lui donne cette étonnante couleur orangée. La visite du parc offre un voyage dans les temps géologiques (présence d’arbres pétrifiés vieux de 225 millions d’années) et historiques (nombreux pétroglyphes préhistoriques, c’est-a-dire des dessins et symboles gravés sur la pierre). Pour faire très court, les rochers multicolores de la Vallée de Feu ont été formés il y a 150 millions d’années, à l’époque des dinosaures.

Les droits d’entrée au Parc National sont seulement de 10$ par véhicule. Dérisoires me direz-vous, mais un véritable petit budget lorsqu’on voyage. Autre exemple, 25$ c’est le montant à débourser pour entrer dans la Vallée de la Mort.

L’entrée dans le Parc met en conditions. Aujourd’hui, je vais en prendre plein les yeux !

Pour cette journée de visite, toute randonnée ou trek est fortement déconseillé. La température attendra ce jour là le pic de 40 degrés, mais ce n’est pas cela qui va m’empêcher d’aller explorer et voir par moi ce qui se cache au bout de la première marche…

  • Mouse’s Tank. Distance : 2,5 km… (oui je sais, on a dit pas de marche…)

Sur le chemin, de remarquables petroglyphes gravés sur le haut des falaises. Splendide moyen de communication, il y a plus de 10 000 ans! Puis au bout du chemin, un cul de sac et le fameux tank, petite étendue d’eau, véritable exploit de la nature dans ces conditions climatises extrêmes.

J’avoue, il n’y a pas un seul endroit ombragé, il fait beaucoup trop chaud en plein soleil. J’ai cru décéder 10 fois sur le chemin… donc, plus de longues marches pour aujourd’hui (pas facile pour moi d’être raisonnable dans un endroit comme celui-ci :/)

  • Seven sisters. D’admirables rochers sur le bord de la route.
  • The Cabin.
  • Wave Rock.
  • Atlatl Rock.
  • Arch Rock.

Ainsi s’achève cette journée de découverte de la vallée de Feu. C’est un parc secondaire, bien moins connu et visité que le Zion qui se situe à deux heures de là. Il aurait même mérité que je m’y attarde plus longtemps. Je ne sais pas pour vous, mais j’aime cette la nature, sauvage, imperturbable.

Je retourne vers Las Vegas comblée. Et encore plus excitée de visiter le lendemain la fameuse Death Valley, la Vallée de la Mort.

 

  • Je m’appelle Fanny et j'ai 30 ans. Curieuse de nature, j'aime les sensations que procurent les voyages, la photographie, les jeux vidéos, dessiner, l'honnêteté et la couleur rouge :).Je débute une nouvelle aventure au Canada. Tu pourras suivre sur ce blog mes aventures et découvertes nord-américaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*